Un passage par Shibuya

Le lit a enfin tremblé!!!! non ce n'est ni ce que vous pensez (celà ne vous regarde pas) ni la femme de ménage qui faisait le lit alors qu'on était encore dedans... Non je parle de notre tout premier séisme!!!! Yes! Pas trop tôt! Par contre je suis un peu déçu, on a à peine eu le temps de réaliser ce qu'il se passait que c'était terminé... vivement le prochain.

On avait envie de voir aujourd'hui un quartier animé, de trouver du monde, une vraie foule tokyoite, bref de vivre une tranche de vie japonaise à Tokyo un dimanche. On a pas été déçu! On a choisi de partir sur Shibuya (gros quartier au niveau de la station du même nom sur la ligne yamanote). Shibuya est connu aussi pour son parc mais on a préféré faire un safari photo au milieu des buildings. On pourra faire d'autres parc plus tard.

La station de métro est superbe, propre, lumineuse...

 

et bien décorée!

 

Dès la sortie on est plongé dans la foule et les grands carrefours. On est dimanche mais il reste encore des commerces d'ouverts. La poste et certaines boutiques sont fermées... mais dans l'ensemble on a trouvé pas mal d'enseignes ouvertes, comme la "tour 109", une tour de plusieurs étages dédiés aux  vêtements pour femme...

Malgrès une foule assez importante, on est surpris par le calme de lieux. Des bruits de pas, quelques voix qui sortent du bruit ambiant... mais rien d'insuportable, de bruyant. Trés appréciable!

On s'arrête manger un morceau au mos burger.

J'y ai testé un .... je sais pas comment on prononce ces kanji là! mais en gros c'est un hambourger avec à la place du steak un pané de crevettes. Super bon!!!!! (C'est celui de droite). Pour le moment dans tous les restaurants, fastfoods et autres qu'on a pu faire, les clients ramènent leurs plats une fois fini, afin de laisser la place libre aux prochains clients.

Il fait trés chaud et après ce petit bain de foule au coeur de Shibuya on décide de s'éloigner un peu des buildings. Attirés par une petite ruelle moins fréquentée on part à l'aventure. On découvre alors les quartiers résidentiels qui bordent le centre frénétique de Shibuya.

Les résidences sont trés belles. On peut trouver à côté d'une splendide maison moderne une vieille batisse avec son petit jardin traditionnel.

 

Personne dans les rues! c'est étonnant de se trouver à 10 ou 15 minutes à pied tout au plus de la foule et de ne plus croiser personne! Tout est extrèmement calme. On en profite pour apprécier le spectacle de ces petites ruelles au trotoire tracés parfois à même le sol par une ligne blanche.

Les voitures japonaises sont petites et surtout minces... on comprend pourquoi quand on voit une porte de garage, ou les minuscules carefours. Les gens conduisent prudement, trés lentement.

 

Aux abords du centre de Shibuya on est tombé sur cette petite maison entourée de boutique vendant des produits... interdits au moins de 18ans!

Comment aurais je pu savoir que cette ruelle donnait sur les petits coins chauds de Shibuya???

Depuis quelques jours on se demande quel est le rythme de vie des japonais la journée. Le matin ils vont bosser... jusque là pas de problème. Mais après c'est plus trés clair. A midi on est presque seuls au restaurant. Les gens doivent donc manger plus tard. D'après ce qu'on a pu voir ils mangent un peu n'importe quand. On peut en voir manger vers 14h, 15h.... on a même croisé un barbecue party vers 17h. Globalement les restaurants ne s'arrêtent pas de la journée. On aimerait savoir si ils ont des rythme un peu figés comme en France ou si au contraire ils sont trés souples et mangent quand ils ont faim tout simplement.  

Pour clôturer cette journée de marche (on fait des journées de 8 à 10h de marche par jour...) je vais partager avec vous le nouveau test de boisson!

A droite d'abord! (Au japon on lit de la droite vers la gauche...) une boisson au délicieux goût de pamplemousse. Super bon, à refaire je pense. J'aime pas spécialement le pamplemousse mais là le goût est léger et trés rafraichissant.
A gauche enfin le Calpis Soda au goût de .... de .... je sais pas! C'est trés étonnant de goûter un produit et de découvrir un goût totalement nouveau, tellement inconnu que je pourrais même pas vous dire à quoi ça peut faire penser. C'était bon en tout cas, mais vers la fin de la bouteille je commencais à en avoir un peu assez. Je suis pas fan.


 

 

Page 17 sur 34